• Mika

RGNT - Le Premium de la moto électrique made in Suède

Chez Electrique Full la découverte de la version Classic et Scrambler du constructeur suédois Regent Motorcycles nous a séduit : leur première moto néo-classique 100% électrique. Derrière ses faux airs de Bonneville, la suédoise est à la pointe de la technologie embarquée. Et à en mesurer l’aboutissement de cette première du nom, il n’y a nul doute que nous voyons ces classiques d’un nouveau genre peupler nos rues.



RGNT No.1 est le premier scrambler électrique réalisé par RGNT, au style hors du temps. Son look retro est grandement inspiré par les machines des années 60 et 70, et trouve de faux airs de Royal Enfield ou Triumph Bonneville. La RGNT embarque cependant des matériaux et équipements modernes. La simplicité de son châssis permet une grande modularité de configuration. Autrement dit, elle peut facilement se transformer en tracker, scrambler ou cafe racer selon les goûts et les couleurs du client.

La No.1 Scrambler est ainsi propulsée par un moteur électrique dans le moyeu de la roue arrière délivrant une puissance maximale de 15 chevaux. Homologué en tant que 125, ce modèle promet une vitesse de pointe de 120 km/h.


Le châssis repose quant à lui sur un cadre à double berceau en tubes d'acier dans lequel vient prendre place l'imposante batterie de 7.7 kWh permettant d'afficher jusqu'à 120 km d'autonomie. Le constructeur annonce une recharge à 80% en 3 heures sur une prise domestique classique.

Là où le Scrambler se démarque de la Classic c'est donc au niveau de son esthétique, avec son garde-boue avant tronqué et sa longue selle plate et de l'équipement de sa partie cycle. La suspension est ici confiée à l'avant à une fourche Paioli à soufflet de 35 mm et à deux amortisseurs arrière à gaz. Le freinage, combiné, est assuré par des disques et des étriers J.Juan tandis que les jantes à rayons Excel sont chaussées de pneus Avon TrailRider.


Une machine intelligente

Les créateurs également ont voulu créer une expérience utilisateur moderne et maximiser la sécurité de son pilotage. La RGNT N°1 intègre ainsi un imposant tableau de bord digital connecté. En plus d’embarquer un GPS, la machine dispose d’un accéléromètre et partage l’ensemble de ses données via une connectivité 4G. En opérant des diagnostics en temps réel, cette RGNT serait en mesure de prévenir les risques d’accident en intervenant sur les commandes de gaz et freins. Cela aurait pu être un épisode de Black Mirror mais tout est bien réel !



Afin de simplifier la configuration de la machine, le moteur est intégré dans le moyeu de la roue arrière. Souvent gros point noir sur les motos électriques, le pack de batteries, équipé d’ailettes, est des plus élégants. Pour parler performances et fonctionnalités, l’atelier a opté pour une batterie 7,7 kWh de 35 kg non-amovible. Bien sûr, tout dépend de votre style de conduite mais en moyenne, avec 8 h de chargement, elle peut facilement parcourir 120 km en ville. RGNT No.1 plafonne par ailleurs 120 km/h de pointe.

40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout